Présentations des équipes du GdR PHYCOTOX

RIME

Réponse immunitaire des macro-organismes et environnement, ECOSYM, UMR5119

www.ecosym.univ-montp2.fr

L’UMR Ecologie des Systèmes Marins côtiers (ECOSYM : UM2, CNRS, IRD, UM1, Ifremer) focalise ses recherches sur l’étude des « effets des changements locaux et globaux liés à l’anthropisation sur les écosystèmes marins côtiers, les communautés, les populations et les organismes qui les composent ». Elle repose sur l’analyse de la diversité de ces systèmes écologiques en considérant les principales catégories de micro- et macroorganismes présentes à différentes échelles d’organisation et de leurs réponses aux modifications des facteurs environnementaux.

Descriptif de l’équipe RIME
Au sein de ECOSYM, l’équipe réponse immunitaire des macro-organismes et environnement s’intéresse depuis de nombreuses années à l’étude des interactions entre les invertébrés marins d’élevage et les microorganismes qui leur sont potentiellement nuisibles voir pathogènes. Nos travaux visant plus particulièrement à approfondir les connaissances dans les domaines de l’immunologie par des approches d’analyses du transcriptome en complément de celles d’immunocytochimie. Depuis peu nous développons également des approches intégratives qui prennent en compte les interactions avec les communautés biologiques de l’environnement qui peuvent avoir un impact sur le maintien de leur homéostasie et favoriser le développement de maladies.

Axe de recherche impliqué dans Phycotox
Un de nos axes de recherche concerne l’étude des interactions entre les fonctions de défense des huîtres et divers paramètres biotiques et abiotiques de leur environnement. Nous nous intéressons plus particulièrement aux xénobiotiques d’origine anthropique, et aux micro-algues productrices de toxines. Ces divers facteurs pouvant avoir un impact sur la santé des huîtres et contribuer à des déficiences entraînant le développement de maladies.

Thèmes de recherche:
Interactions invertébrés marins/ pathogènes/ communautés biologiques de l’environnement

Expertise :
Transcriptomique
Immunocytochimie
Production et caractérisation de molécules recombinantes
Infections expérimentales sur invertébrés marins

Responsable d'équipe : Delphine DESTOUMIEUX-GARZON

Référent sur Phycotox : Jean-Luc ROLLAND

Effectif: le laboratoire RIME est constitué de 9 agents en contrat à durée indéterminée (7 chercheurs, 2 techniciens), 1post-doc et 3 étudiants en thèse.
2 chercheurs, 2 techniciens et une étudiante en thèse sont impliqués dans le GDR

Implication  de l’équipe dans l’axe 3 " Impact et transfert des phycotoxines dans les écosystèmes marins"
-2011-2013  Projet insu GIGATOX (EC2CO-CNRS). Identification chez Crassostrea gigas, de gènes marqueurs de contamination par les toxines produites par le dinoflagellé Alexandrium catenella. Coordinateur : Jean-Luc Rolland
-2013-2014. Projet insu APOTOX (EC2CO-CNRS). Les objectifs de ce projet sont : (1) d’approfondir nos connaissances sur les effets de l’algue toxique Alexandrium catenella sur le système immunitaire de l’huitre Crassostrea gigas. (2) D’évaluer si ces effets peuvent contribuer aux mortalités d’huîtres observées dans la lagune de Thau. Coordinateur : Jean-Luc Rolland
-2014-2017. Thèse de Celina Abi-Khalil, bourse de l’université de Montpellier II. Sujet : "Etude des effets apoptotiques induits par les neurotoxines du dinoflagellé Alexandrium catenella chez l’huître Crassostrea gigas : conséquences sur la susceptibilité des huîtres aux pathogènes ". Co-encadrant Jean-Luc Rolland et Mohamed Laabir

Coordonnées :
Jean-Luc ROLLAND
Equipe RIME
UMR 5119, ECOSYM
Place E. Bataillon, cc80
F 34095 MONTPELLIER CEDEX 5
Tel: 0 (+33) 4 67 14 47 09
Email: jean.luc.rolland@ifremer.fr   

En savoir plus :
www.ecosym.univ-montp2.fr

Télécharger RIME ECOSYM.pdf