GdR PHYCOTOX

Depuis les années 1980, les zones côtières françaises (métropolitaines et en outre-mer) sont fréquemment touchées par des algues toxiques ou nuisibles. Ces microalgues peuvent causer des nuisances directes sur l’écosystème (mortalité de la faune marine) ou indirectement sur l’homme par leur accumulation dans les mollusques bivalves, poissons ou autres fruits de mer.

Certaines des toxines produites par ces microalgues sont réglementées dans les mollusques bivalves mais pour beaucoup de microalgues la totalité des effets reste encore méconnue. Les forces de recherche françaises sont plutôt fragmentées et bénéficieraient fortement d’un regroupement structurant.

Ainsi est né le projet PHYCOTOX.